O Opinion

Politique

Emmanuel Macron, de Jupiter à Neptune

Juriste

Emmanuel Macron serait-il en train de dégringoler des cimes de l’Olympe aux tréfonds des océans ? Le président de la République doit s’adresser aujourd’hui au Parlement réuni en Congrès à Versailles, fragilisé par une série de sondages qui indiquent un décrochage inédit. Sans aucun doute le résultat de décisions qui, depuis un an, ont déçu les espoirs de ses électeurs en tournant le dos à son « projet ».

Le premier échec retentissant du quinquennat d’Emmanuel Macron est d’avoir manqué à son engagement publiquement pris le 27 juillet 2017 à Orléans de ne plus laisser une seule personne sans abri en France d’ici à la fin de l’année, qu’elle soit sans domicile fixe, demandeuse d’asile ou migrante. Relisons le : « la première bataille, c’est de loger tout le monde dignement. Je ne veux plus d’ici à la fin de l’année avoir des femmes et des hommes dans les rues, dans les bois, ou perdus. C’est une question de dignité, c’est une question d’humanité et d’efficacité là aussi ». Après que le président de la République a chanté tout l’été 2017, quand la bise fut venue, il y avait ainsi que chacun a pu le constater des femmes, des hommes mais aussi des enfants dans des rues, des bois, des forêts, des plages, et même des montagnes enneigées de France.

Publicité

Et pour cause : entre ces deux dates, pas une seule init...

Paul Cassia

Juriste, Professeur de droit public à l'Université Panthéon-Sorbonne (Paris I)