O Opinion

Politique

Les Gilets Jaunes : crise politique ou crise de régime ?

Professeur de droit à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Quand une population se transforme en peuple, quand des individus se transforment en citoyens, la question de la légitimité des institutions qui les maintenaient hors de la citoyenneté est posée. On glisse alors d’une crise politique à une crise de régime. En sommes-nous là ?

Publicité

Qui a dit « les inégalités sont trop fortes, nous risquons l’insurrection » ? Alain Minc, c’était le 8 juillet 2018 dans le quotidien Libération. Qui a écrit « je ne peux que constater que l’angoisse du déclassement augmente. Sont déjà confrontés à cette réalité un certain nombre de nos concitoyens, ceux qu’on ne connaît pas, que parfois on ne soupçonne pas, et qu’on peine à dénombrer, formant la “France des invisibles »” J’estime à 15 millions le nombre de personnes pour lesquelles les fins de mois se jouent à 50 ou 150 euros près. Je suis inquiet de <...

Dominique Rousseau

Professeur de droit à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Directeur de l'Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne