O Opinion

Société

L’Académie de médecine ignore l’histoire des Français.e.s

Ancien député européen (Vert)

Les orphelins de père étaient certes malheureux d’avoir entendu leur maman leur expliquer un jour qu’ils ne reverraient plus leur papa, mort en Indochine ou en tombant d’une grue. Je ne sais ce qu’écrivait alors l’Académie de médecine pour culpabiliser le gouvernement ou le patronat français de cette « violation du droit des enfants à un père ». Mais aujourd’hui leurs successeurs écrivent n’importe quoi à propos de la PMA…

publicité

Le rapport de l’Académie de Médecine sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes a quelque chose de stupéfiant. On s’attendait à une mise en garde face aux risques (réels, mais comme pour tout médicament ou geste médical) de l’assistance médicale à la procréation. Mais non : nos académiciens se piquent d’anthropologie. Et montrent qu’ils ignorent même l’histoire des femmes et des enfants de France.

« La conception délibérée, écrivent-ils, d’un enfant privé de père constitue une rupture anthropologique majeure » et n’est « pas sans risques » pour son « développement psychologique ». L’Académie « reconnaît la légitimité du désir de maternité chez toute femme quelle que soit sa situation », mais juge qu’« il faut au...

Alain Lipietz

Ancien député européen (Vert), Économiste