O Opinion

Savoirs

Foucault en Iran – Retour sur un voyage (1978-1979)

écrivain et essayiste

L’intérêt manifesté par Michel Foucault pour la révolution iranienne reste un grand sujet d’interrogation pour ses exégètes, et de critique pour ses détracteurs. On prête en particulier au philosophe l’origine de l’actuelle empathie d’une partie de l’intelligentsia occidentale pour l’Islam. Il n’en est rien comme le révèle une interview donnée au Nouvel Observateur en 1978 et longtemps restée inédite. Foucault montre par ses réponses qu’il était en réalité en avance sur nos débats d’aujourd’hui.

Si l’intérêt passionné et empathique de Foucault à l’égard de la révolution iranienne a pu étonner « l’opinion éclairée », ce fut essentiellement pour des raisons triviales tenant au caractère religieux de l’événement auquel la sensibilité politique de l’intelligentsia de l’époque était sourde. Pourtant, il y aurait eu d’autres raisons bien plus légitimes de manifester son incrédulité.

publicité

La révolution iranienne ne heurtait pas seulement le sens commun, elle contredisait bien davantage encore la rupture épistémologique capitale que Foucault avait introduite dans le champ philosophique à partir de 1976 avec les notions de biopouvoir et de biopolitique : le pouvoir cesse d’être celui qui donne la mort, le pouvoir est ce qui administre la vie. Foucault balaiera tous les contre-exemples en mesure de contredire ce diagnostic, y compris l’événement du nazisme, y compris l’émergence du pouvoir de destruction généralisée de l’atome spécifique du...

Eric Marty

écrivain et essayiste, professeur de littérature à l'université Paris Diderot