Francis Dordor

Journaliste, Critique musical

Francis Dordor est journaliste musical, ancien rédacteur en chef du mensuel Best et reporter à l’hebdomadaire les Inrockuptibles. Dans les années 70, il explore plus particulièrement la Soul Music et compte parmi les premiers en France à s’intéresser au reggae. Il est l’auteur de trois biographies de Bob Marley dont Bob Marley. Destin d’une âme rebelle, parue aux éditions Flammarion en 2011, et Bob Marley. Le dernier prophète, parue chez GM Éditions en 2019. Lors de son passage aux Inrockuptibles au milieu des années 90, il multiplie les reportages en Afrique, aux Caraïbes, en Amérique du Sud, en Asie Centrale ainsi qu’au Moyen Orient.

Ses publications sur AOC

lundi 10.08.20

Critique

L’Alpha et l’Omega du rock’n’roll – sur Little Richard

par

À vingt ans à peine, il écrit une chanson aux paroles obscènes, clairement allusives mais châtiées : Tutti Frutti devient son premier succès et l’acte de naissance d’un genre de frénésie qui se répand comme une traînée de poudre à travers le pays et outre Atlantique. Mort le 9 mai dernier à Tullahoma (Tennesse), Little Richard était le vrai roi du rock’n’roll. Rediffusion du 13 mai 2020

vendredi 03.07.20

Critique

Survival : Bob Marley 40 ans après Le Bourget

par

Il y a pile quarante ans, le 3 juillet 1980, Bob Marley donnait sur un vaste terre-plein proche des pistes du Bourget un concert historique à plus d’un titre. Dans un contexte où plus rien ne semble vouloir échapper au prisme étroit de l’assignation raciale et de l’essentialisme, cet anniversaire offre l’occasion à Francis Dordor, qui l’a souvent rencontré et interviewé, de rappeler que si cette star universelle a su exalter l’identité des opprimés et des déracinés ce n’était pas pour en faire une limite infranchissable à celles des autres.

mercredi 13.05.20

Critique

L’Alpha et l’Omega du rock’n’roll – sur Little Richard

par

A vingt ans à peine, il écrit une chanson aux paroles obscènes, clairement allusives mais châtiées : Tutti Frutti devient son premier succès et l’acte de naissance d’un genre de frénésie qui se répand comme une traînée de poudre à travers le pays et outre Atlantique. Mort samedi à Tullahoma (Tennesse), Little Richard était le vrai roi du rock’n’roll.

mardi 14.04.20

Critique

Tue le temps ou c’est lui qui te tuera – à propos des Basement Tapes de Bob Dylan

par

Six mois durant, dans une baraque rose de West Saugerties, Bob Dylan et les musiciens qui l’accompagnent s’isolent et en sous-sol donnent naissance aux Basement Tapes. Dans les entrailles de Big Pink se joue alors une fabuleuse odyssée souterraine, occasion pour Dylan, tout en tuant le temps, de se réinventer en puisant dans l’American Folk Music – c’est l’Americana, et l’immunité pour tous ceux pour qui « survivre est déjà un triomphe ».

mardi 15.10.19

Critique

Raviver le feu – à propos de 1958 de Blick Bassy

par

En 1958, le leader syndical et activiste politique camerounais Um Nyobé fut assassiné, et sa dépouille coulée dans un bloc de béton anonyme, afin que nul ne puisse se recueillir sur sa tombe. 1958 c’est, aussi, le titre qu’a choisi le musicien Blick Bassy pour son dernier album, érigeant ainsi un tombeau musical à celui dont la brûlante présence irradie encore les mémoires comme l’imaginaire politique.