Virginie Guiraudon

Sociologue politique, Directrice de recherche au CNRS, Centre d'études européennes

Sociologue politique, Virginie Guiraudon est directrice de recherches CNRS au Centre d’études européennes de Sciences Po Paris (UMR 8259).

Virginie Guiraudon est normalienne agrégée et titulaire d’un doctorat en science politique à l’université d’Harvard (1997). La version française de son travail de thèse publiée en 2000 s’intitule Les politiques d’immigration en Europe : France, Allemagne, Pays-Bas. Elle a été successivement chargée puis directrice de recherches CNRS au CERAPS à Lille, et titulaire d’une chaire professorale Marie Curie en sciences politiques et sociales à l’Institut Universitaire de Florence, avant de rejoindre le Centre d’études européennes et comparées de Sciences Po Paris en 2010.

Depuis une vingtaine d’années, elle travaille sur la fabrique et la mise en œuvre des politiques de l’Union européenne, notamment en matière de contrôle aux frontières, afin d’interroger la question des transformations de l’État.

Ses recherches s’inscrivent ainsi en partie dans le champ d’études de l’immigration, de la citoyenneté, et de la lutte contre les discriminations. Elle a notamment codirigé Controlling a New Migration World (Routledge, 2001), Immigration Politics in Europe: The Politics of Control (Taylor and Francis, 2006), Realignments of Citizenship (Citizenship Studies 13/5, 2009), Discrimination in Comparative Perspective: Policies and Practices (American Behavioural Scientist 53/10, 2010), et dirigé le numéro Les effets de l’européanisation des politiques d’immigration  de Politique européenne en 2010. Ses travaux qui privilégient une perspective transnationale et interdisciplinaire ont fait l’objet de nombreux articles dans des revues internationales et récompensées (prix Descartes-Huygens de l’Académie royale des Arts et Sciences des Pays-Bas, médaille de bronze et prime d’excellence scientifique du CNRS, le prix de la European Union Studies Association).

Virginie Guiraudon a également contribué à mettre les outils de la sociologie comparée au cœur des études sur l’intégration européenne en publiant notamment Sociology of the European Union (Palgrave, 2010). Elle a cofondé le réseau de recherche “Political Sociology” de la European Sociological Association et codirigé un des ouvrages issus de cette initiative : Europe’s prolonged Crisis. The Making or Unmaking of a Political Union (Palgrave, 2015). C’est pour ces contributions à la sociologie politique européenne qu’elle a reçu le prix du European Consortium for Political Research (ECPR) et de la Fondation Mattei Dogan en 2013.

Ses projets en cours portent principalement sur les instruments de mise à distance des étrangers en Europe, et les acteurs étatiques ou non-gouvernementaux qui y participent, sans négliger les effets de l’action publique sur les carrières migratoires des premiers concernés et, sur les dynamiques socioéconomiques induites par la mobilité internationale.

Ses publications sur AOC

19 janvier 2021
9 mars 2020
24 octobre 2019
9 mai 2019
1 octobre 2018
27 avril 2018
20 février 2018