O Opinion

Politique

Le savant et le politique se parlent-ils encore ?

Sociologue

Dans l’opposition puis en campagne électorale, les responsables politiques aiment à l’occasion s’entourer d’universitaires auxquels ils demandent de transformer des idées en « formules ». Une fois élus, c’est une autre histoire qui commence…

Si l’on avait encore besoin d’une preuve, le fameux débat organisé sur proposition du président de la République avec des « intellectuels » devrait avoir achevé de nous convaincre : les universitaires ne semblent actuellement pas les vecteurs privilégiés de changements politiques majeurs – ni même mineurs d’ailleurs. Cette situation est-elle conjoncturelle ? Cela ne fait-il pas plutôt bien longtemps qu’il en va ainsi ?

Publicité

Certes, tout était réuni ce 18 mars, pendant ces près de 9h de rencontre entre Emmanuel Macron et les intellectuels pour qu’il ne se passe rien d’essentiel : il s’agissait en effet d’abord pour le pouvoir de montrer que des « compartiments » variés de la société avaient été « consultés » mais aussi sans doute de rappeler que le président de la République était tout aussi capable de maîtriser les arcanes d’une discussion avec les producteurs d’idées et de concepts qu’avec les femmes et hommes d’action, avec des savants qu’avec des politiques. J’ai r

Dominique Méda

Sociologue, Professeure à l'université Paris-Dauphine