O Opinion

Politique

La guerre au virus tourne à la débâcle de 40

Ancien député européen (Vert)

S’il faut à tout prix accepter la métaphore guerrière martelée par le Président Macron pour évoquer la crise actuelle, alors c’est à la « drôle de guerre » de 1939-1940 qu’il convient de se référer, depuis la stratégie fumeuse de la ligne Maginot à la débâcle et l’occupation, sans oublier les lois restrictives et, même, les collabos.

publicité
Sa vie elle ressemble à ces soldats sans armes
Qu’on avait habillés pour un autre destin
À quoi peut leur servir de se lever matin
Eux qu’on retrouve au soir désœuvrés incertains
Dites ces mots Ma vie Et retenez vos larmes
(Louis Aragon, La Diane française)

 

Beaucoup de téléspectateurs furent choqués par la métaphore martelée six fois par le Président Macron : « la guerre au virus ». « Rien à voir ! », disait-on, et d’énumé...

Alain Lipietz

Ancien député européen (Vert), Économiste