A Analyse

Éducation

Accès à l’université : les réformes de l’angoisse

Sociologue

Les réformes de l’université et du baccalauréat répondent à une même logique : l’individualisation des parcours. L’une comme l’autre veulent mettre en place des dispositifs qui doivent permettre à chaque élève de construire son parcours. Ce faisant, elles prennent le risque de considérablement aggraver l’un des très grands maux de l’éducation en France : l’angoisse scolaire.

Publicité

 

L’écrivain Georges Perec pensait que les murs des villes éclairent plus sur l’état d’une société que de longs discours. En ce Printemps 2018, la découverte d’affiches publicitaires vantant les mérites de produits pharmaceutiques à destination des étudiants ne pourra manquer d’illustrer sous un jour nouveau les enjeux de la réforme de l’accès à l’enseignement supérieur, portée depuis l’automne 2017 par le gouvernement de M. Edouard Philippe.

Que voit-on sur ces affiches ? Affalée devant sa copie, l’air fourbu et harassé, une jeune candidate s’apprête à présenter un concours. Elle se voit soutenue dans cet effort qui semble insurmontable par la patte puissante d’un lion, qui lui apporte une boîte...

Annabelle Allouch

Sociologue, Maîtresse de conférences à l'Université de Picardie-Jules Verne (CURAPP-ESS)