Irène Théry

Sociologue, Directrice d'études à l'EHESS

Irène Théry, est ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée de lettres, et docteur en sociologie. Après avoir été chargée de recherche au CNRS, elle a été élue directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (depuis 1997). Sociologue du droit, elle est spécialiste de la famille et de la parenté, ainsi que du genre et des relations sexuées. Elle a étudié en particulier les métamorphoses de l’institution familiale, le divorce, les familles recomposées, les relations entre les personnes séropositives et leurs proches, l’assistance médicale à la procréation et le modèle bioéthique français, les transformations du mariage et de la filiation. Elle a présenté dans son livre La Distinction de sexe : Une nouvelle approche de l’égalité (Odile Jacob, 2007) ainsi que dans plusieurs articles, une théorie  du genre d’inspiration maussienne : l’approche relationnelle du genre. Elle a publié deux ouvrages ayant une dimension historique importante : La famille, la loi, l’État, de la révolution au Code civil (éditions du Centre Pompidou, 1989), Le Démariage : justice et vie privée (Odile Jacob, 1993).

Irène Théry a été, parmi d’autres fonctions, membre du Haut Conseil de la Famille (jusqu’en janvier 2017), membre du conseil scientifique de l’Institut nationale d\’études démographiques (INED), membre du conseil scientifique de l’EHESS, membre du conseil d’administration de la Caisse Nationale des Allocations Familiales, et membre du comité scientifique de l’Institut du Genre (CNRS/Universités). Elle dirige  la mention Sociologie de la formation doctorale de l’EHESS.

Par deux fois, Irène Théry s’est engagée comme expert à la demande du gouvernement :

En 1998, à la demande de Martine Aubry, ministre des Affaires sociales, et d’Élisabeth Guigou, garde des Sceaux, elle a rédigé le rapport « Couple, filiation et parenté aujourd’hui : le droit face aux mutations de la famille et de la vie privée » (Odile Jacob, 1998).

En 2013, à la demande de Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille, elle a présidé et co-rédigé avec Anne-Marie Leroyer, professeure à Paris 1, le rapport « Filiation, origines, parentalité, le droit face aux nouvelles valeurs de responsabilité générationnelle » (Odile Jacob, 2013).

Un film documentaire, La sociologue et l’ourson (Étienne Chaillou, Mathias Théry) retrace en particulier l’engagement d’Irène Théry en tant que sociologue en 2012-13, lors de la préparation de la loi du 17 mai 2013 ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

 

Ses publications sur AOC

11 mai 2021
9 septembre 2019
6 septembre 2019
28 mars 2019