Timothée Duverger

Historien, Maitre de conférences associé à Sciences Po Bordeaux

Maître de conférences associé à Sciences Po Bordeaux et chercheur associé au Centre Émile Durkheim, Timothée Duverger a notamment publié La Décroissance, une idée pour demain (préface de Serge Latouche, Sang de la Terre, 2011), L’Économie sociale et solidaire, une histoire de la société civile en France et en Europe de 1968 à nos jours (Le Bord de l’Eau, 2016) et L’Égalité (im)possible ? Manifeste pour une solidarité active (avec Stéphane Junique, Les Petits Matins, 2018).

Ses publications sur AOC

mardi 03 .12

Opinion

L’économie sociale et solidaire n’est pas soluble dans le capitalisme

par

Alors que vient de s’achever le mois de l’ESS, l’économie sociale et solidaire s’interroge sur un héritage à la fois concurrencé et banalisé. Partagée entre l’héritage associatif et le risque d’une récupération néolibérale, l’ESS se trouve à un tournant : pour ne pas en rester aux réactions défensives visant à préserver ses spécificités, elle esquisse un discours politique qui l’inscrit dans les «utopies réelles», des expérimentations sociales dont le but est de provoquer un changement institutionnel.

mercredi 06 .02

Analyse

Revenu de base, les enjeux de l’expérimentation locale

par

À l’heure du « grand débat national » et des appels répétés à l’initiative des territoires et à l’expérimentation locale, la majorité présidentielle a rejeté, avant même d’en discuter (!), la proposition de loi socialiste proposant l’expérimentation d’un revenu de base pendant trois ans dans des territoires volontaires…

mercredi 21 .11

Opinion

Le revenu de base : une nécessaire utopie démocratique

par

Fait trop rare : une proposition de loi d’expérimentation sera débattue à l’Assemblée Nationale en début d’année. Elle concerne le revenu de base et s’appuie sur deux années de travaux menés par dix-huit départements. Son adoption serait l’occasion d’enfin passer d’une culture philanthropique à une véritable démocratie et de considérer les individus comme des ayants droit dont l’autonomie doit être garantie.