O Opinion

Société

Confinés : de proches en proches… jusqu’aux lointains

Philosophe et Psychanalyste

Avec la crise sanitaire, toute proximité fait courir un risque de contamination, et la distance régit désormais notre rapport à l’autre. L’un des effets de la période a été d’amener chacun à redéfinir qui étaient ses proches, car quoi qu’on fasse nous ne pouvons nous passer d’une proximité qui ne doit pas être confondue avec un simple entre-soi. Si dans une société de performance comme la nôtre le proche est un rival, il ouvre aussi une fenêtre sur le lointain, sur d’autres horizons. Un article publié à l’occasion de la Nuit des idées 2021 dont le thème est « Proches ».

publicité

Si, comme dit le proverbe, « à quelque chose malheur est bon », il faudrait se réjouir que la crise sanitaire que l’humanité traverse depuis une année nous fasse redécouvrir le sens de la proximité, accentuant un mouvement de fond, qui, depuis plusieurs décennies, travaille à une relance du sens politique dans les comités de quartier et les relations de voisinage. Tel est en effet le paradoxe contemporain. Toute proximité faisant courir le risque d’une contamination virale, la distance doit désormais régir notre rapport à l’autre.

Mais la « distanciation sociale » produite par le télétravail et la fermeture des lieux d...

Hélène L'Heuillet

Philosophe et Psychanalyste, Maîtresse de conférence à Sorbonne université