Serge Kaganski

Journaliste, Critique de cinéma

Serge Kaganski est un journaliste né en 1959 . Il est critique de cinéma aux Inrockuptibles. 

 

Ses publications sur AOC

lundi 15 .04
lundi 01 .04

Critique

Agnès Varda (1928-2019)

par Serge Kaganski

Immense artiste, Agnès Varda aura travaillé et joué avec toutes les possibilités du cinéma : courts et longs métrages, fictions et documentaires, noir et blanc et couleurs, argentique et numérique… Né dans la photographie, son travail a fini par déborder bien au-delà des limites du champ du cinéma, jusque dans les espaces des musées et des galeries. Cette ouverture à toutes les possibilités techniques de son outil fut rendue possible par une curiosité insatiable des gens et des lieux. Artiste engagée, Varda l’était, mais à sa manière : qu’il soit intimiste ou social, son propos s’est toujours inscrit dans une recherche plastique, une quête esthétique, un souci d’invention formelle.

mercredi 06 .03

Critique

La Flor ou l’appel de la fiction – sur le film fleuve de Mariano Llinás

par Serge Kaganski

À rebours des standards de la production cinématographique, Mariano Llinás réalise un film tel qu’il s’en fait peu. Un film de 13h34 qui en contient au moins six. Pour peu qu’on adhère au principe libertaire et ludique de La Flor, on en sort épanoui, comblé, nourri, convaincu d’avoir été traversé par une expérience cinématographique, littéraire, théâtrale, d’avoir ressenti l’ivresse du sentiment de la liberté comme au retour des plus intenses voyages.

lundi 14 .01

Critique

Springsteen on Broadway : l’autobiographie incarnée

par Serge Kaganski

Du 3 octobre 2017 au 15 décembre 2018, le Boss s’est produit cinq soirs par semaines sur la scène du Walter Kerr Theater, sur Broadway à New York. Bruce Springsteen On Broadway est désormais disponible en disque et visible sur Netflix. On y entend les textes et leur sens plutôt que la performance physique et spectaculaire du rock à pleine vapeur, le Springsteen de l’intellect et de l’introspection plutôt que le Bruce du corps, des muscles et de la sueur. Ce show de Broadway, c’est à la fois le best of dépouillé de ses chansons clés et son autobiographie incarnée.

mardi 30 .01

Critique

Sororité

par Serge Kaganski

Avec « Les Quatre sœurs », dont Arte diffuse les deux derniers épisodes ce mardi, Claude Lanzmann ne se contente pas de faire accoucher avec sa maestria coutumière les récits du « comment » de la Shoah : il fouille aussi inlassablement des questions dérangeantes.