Serge Kaganski

Journaliste, Critique de cinéma

Serge Kaganski est un journaliste né en 1959 . Critique de cinéma aux Inrockuptibles de la création du magazine en 1986 jusqu’en 2018, il est aujourd’hui journaliste indépendant.

 

Ses publications sur AOC

mardi 11 .02

Critique

La double-vie d’un film – sur Plogoff, des pierres contre des fusils de Nicole Le Garrec

par

Revoir aujourd’hui le documentaire de Nicole Le Garrec, c’est à la fois réaliser la distance qui nous sépare de ces années 1980, et leur indéfectible actualité : à Plogoff, sur la pointe du Raz, la population locale, opposée à l’installation d’une centrale nucléaire, confronte ses pierres aux fusils des CRS. Rappelant à bien des égards nos Gilets jaunes, le film permet de réfléchir, sur le temps long, la nécessité – et la vertu – des luttes d’un instant T.

mercredi 22 .01

Critique

La hantise du bourreau – sur La Llorona de Jayro Bustamante

par

Avec La Llorona, Jayro Bustamante nous plonge dans les sombres années de la dictature militaire au Guatemala. En ancrant son point de vue du côté d’un général qui a participé au massacre des populations Maya, le cinéaste réactualise la vieille légende mexicaine du spectre de la mère endeuillée qui erre chaque nuit à la recherche de ses enfants morts. Un thriller politique, à la limite du fantastique, qui fait ressurgir les fantômes et introduit la peur dans le camp des bourreaux.

mercredi 27 .11

Critique

Il était une fois en Amérique : sur The Irishman de Martin Scorsese

par

Les mafieux de Scorsese ont toujours les visages de Joe Pesci et De Niro. Mais ils ont vieilli : The Irishman dessine les arcs de leurs vies, de la jeunesse à l’EHPAD. Il en signe ainsi le testament, et s’affirme comme œuvre-pivot, entre chant du cygne des mafia-movies, du Nouvel Hollywood, d’un cinéma à la fois vécu et pratiqué, et, malgré tout, film du « nouveau monde », celui de Netflix.

jeudi 21 .11

Critique

Hard boiled – sur Sterling Hayden, l’irrégulier de Philippe Garnier

par

Après avoir rencontré Sterling Hayden en 1983 pour la mythique émission Cinéma, cinémas, Philippe Garnier a gardé le contact avec l’acteur de Quand la ville dort ou Docteur Folamour. Il lui consacre aujourd’hui une passionnante biographie qui va fureter dans les recoins les moins attendus ou les moins labourés par la légende et finit par accoucher d’un portrait de l’acteur différent, plus complet et complexe, de l’idée finalement succincte qu’on en avait.

mercredi 09 .10