Henri Bergeron

Sociologue, Directeur de recherches au Centre de sociologie des organisations Sciences Po-CNRS

Henri Bergeron, PhD, HDR, est Directeur de Recherches au CNRS au Centre de Sociologie des Organisations à Sciences Po. Il est le directeur du Master Organisations et Management des Ressources Humaines et de l’Executive Master Management des Politiques Publiques de Sciences Po. Il est co-titulaire de la Chaire « Numérique, Organisation et Régulation » de Sciences Po et co-dirige le programme Santé du Laboratoire Interdisciplinaire d’Evaluation des Politiques Publiques (LIEPP-LABEX). Il poursuit ses recherches sur les politiques publiques de santé en étudiant divers objets : drogues illicites, alcool, obésité, recherche médicale, santé publique. Il mobilise les outils de la sociologie de l’action publique, des mouvements sociaux et mais surtout de la sociologie des organisations afin de rendre compte des dynamiques à l’œuvre dans les processus de formation de l’action publique et dans ceux qui président aux reconfigurations des champs organisationnels et institutionnels. Il est particulièrement intéressé par les liens entre savoir, expertise et politique, et de manière plus générale, au changement organisationnel et institutionnel. Il vient de publier avec Patrick Castel : Sociologie politique de la santé aux Presses Universitaires de France (2018).

Ses publications sur AOC

mercredi 03.06.20

Analyse

Après la crise : quelles formations pour relever les défis contemporains ?

par , , et

À peine sortie de la crise sanitaire, la France doit faire faire face à un enchevêtrement de crises : économique, sociale, écologique et politique. Or, face à ces enjeux, la formation des cadres dirigeants des secteurs public et privé n’est plus adaptée. La crise révèle à nouveaux frais un trait aussi ancien que typique de la technocratie française : l’illusion que l’instrument ou la technologie fait la coopération. Il est donc urgent de mettre au cœur de leur formation la recherche et le raisonnement scientifique, pour mieux les préparer à la gestion de la complexité et de l’incertitude.

mercredi 22.04.20

Analyse

Gestion de crise : comment tirer les leçons du coronavirus ?

par , , et

La crise que nous traversons est unique à maints égards, mais pas singulière. Tout laisse à penser qu’elle pourrait être suivie par des crises plus graves encore, notamment dues au réchauffement climatique. Il faut donc en tirer des leçons, tant sur cette crise et la manière dont elle est gérée, que sur les outils à mettre en place pour organiser un retour d’expérience qui pourra ensuite être appliqué à d’autres crises. Ce travail doit être pluriel pour que de la controverse scientifique émergent des résultats plus robustes encore.

mardi 31.03.20

Analyse

Covid-19 : impréparation et crise de l’État

par et

La gestion de la pandémie vient révéler les carences des États, notamment du nôtre. Nous vivons dans une fausse impression de préparation : manque de coopération, de coordination, de transparence – formidable paradoxe d’une société sur-organisée. On répond que la situation est inédite. Mais insister sur la singularité, c’est se refuser à tirer des leçons. Pourtant, il est déjà temps de s’interroger sur l’après.

mercredi 19.12.18

Analyse

La « mise en biais » des problèmes sociaux : ce que l’économie comportementale fait aux situations complexes

par , , , , et

L’économie comportementale, nouvelle obsession de nos décideurs, réduit tout à des « biais cognitifs ». Ce faisant, elle focalise les politiques publiques sur les conduites individuelles, et elle recherche les traits communs à ces conduites au lieu d’en explorer les différences. Contre cette raison comportementaliste, une analyse sociologique des structures et des inégalités s’impose.