Julia Cagé

Economiste, Professeure à Sciences Po Paris

Julia Cagé est professeure d’économie à Sciences Po Paris. Elle est également co-directrice de l’axe « Évaluation de la démocratie » du Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques » (LIEPP) et membre de l’Observatoire de l’éthique publique. Elle est l’auteure de Sauver les médias. Capitalisme, financement participatif et démocratie (Le Seuil, 2015), de L’Information à tout prix (Éditions de l’INA, 2017) avec Nicolas Hervé et Marie-Luce Viaud et du Prix de la démocratie (Fayard, 2018).

Ses publications sur AOC

lundi 28.09.20

Opinion

Pour des primaires ouvertes délibératives obligatoires

par

Alors que nos institutions se voient de plus en plus reprocher un fonctionnement antidémocratique, il est grand temps de réinventer notre manière de faire de la politique. De réfléchir concrètement aux changements qu’il faut mettre en œuvre pour garantir davantage de participation au sein de notre système représentatif. Pourquoi, par exemple, ne pas imposer pour l’élection présidentielle l’organisation de primaires ouvertes délibératives obligatoires, afin de permettre aux citoyens de reprendre le contrôle des partis et des mouvements politiques ?

vendredi 11.01.19

Opinion

La France à l’horizontale

par

Symbole d’une démocratie trop verticale, le mouvement des gilets jaunes résulte de l’exclusion sociale, économique et politique d’une part de la population. Et le sujet est suffisamment grave pour que le débat mérite de dépasser – sans les nier – les menaces populistes. Une conviction demeure : de nouveaux outils démocratiques doivent être déployés pour apporter une réponse juste et pérenne au mouvement et remettre la France à l’horizontale.

mercredi 22.08.18

Opinion

Une banque pour sauver la démocratie ?

par

Pourquoi faut-il inscrire dans la révision constitutionnelle la rénovation en profondeur du système de financement des partis politiques ? Aujourd’hui, trop de capitaux privés et des fonds publics mal alloués encouragent un processus inique qui fait disparaître les classes populaires des bancs des institutions.