Jérôme Lèbre

Philosophe, directeur de programme au Collège International de Philosophie

Jérôme Lèbre est philosophe, directeur de programme au Collège International de Philosophie, ses travaux portent principalement sur la justice et la mobilité. Dernier ouvrage paru : Eloge de l’immobilité, Desclée de Brouwer, 2018 ; à paraître chez le même éditeur : Scandales  – jusqu’où va notre désir de justice ?

Ses publications sur AOC

mardi 08 .10

Opinion

Rappel de la forêt et logique du scandale

par Jérôme Lèbre

Le scandale écologique n’est pas un scandale que l’on peut circonscrire : il est économique, autant que politique. Son histoire nous apprend qu’il n’est en rien ponctuel. Les forêts qui brûlent viennent ainsi nous révéler les limites de la raison à l’occidentale, qui scinde et fragmente un monde qu’elle ne comprend pas. Sans compréhension, nulle communication : la coexistence est alors impossible.

mercredi 13 .02

Opinion

De la mobilité à la sécurité, ou l’envers du Grand Débat National

par Jérôme Lèbre

La ministre des transport Élisabeth Borne a annoncé le 23 janvier 2019, le lancement mi-mars d’une plateforme collaborative « pour exprimer nos idées de mobilité », ce grand concert des actrices et acteurs de la mobilité semble toutefois dépasser les enjeux spatiaux. En effet la mobilité, comme force synergique articulant l’espace, le social et le politique et dont le champ d’action inclut déplacement, communication et frontière, semble poser des enjeux sécuritaires qui se font bien plus discrets.

mardi 29 .01

Opinion

La violence du centre

par Jérôme Lèbre

Souvent attribuée en politique aux extrêmes, la violence n’est pourtant pas absente au centre. Plusieurs accusations de violences – sociales, linguistiques et policières – ont ainsi déjà émaillé le mandat d’Emmanuel Macron et s’exacerbent aujourd’hui à l’occasion du mouvement des « gilets jaunes ». Mais ce que révèle également ce dernier, c’est le rôle démesurément centralisateur du centre au niveau national, qui creuse un fossé entre l’État et ses territoires.