Dork Zabunyan

Critique, Professeur en études cinématographiques à l'Université Paris 8

Dork Zabunyan est professeur en études cinématographiques à l’université Paris 8. Ses travaux portent sur le cinéma comme « art impur », c’est-à-dire sur les relations qu’il entretient avec d’autres types d’images en mouvement (télévision, vidéo, internet, etc.). Ces recherches rencontrent divers sujets qui vont du cinéma documentaire aux jeux vidéo, du cinéma exposé aux relations entre cinéma et philosophie. Il collabore à différentes revues comme TraficCahiers du cinéma ou encore Critique. Il a notamment publié Les Cinémas de Gilles Deleuze (Bayard, 2011) et Foucault va au cinéma (avec Patrice Maniglier, Bayard, 2011, traduction anglaise, Foucault at the Movies, Columbia University Press, 2018). Il a dernièrement fait paraître L’insistance des luttes : images, soulèvements, contre-révolutions (De l’incidence éditeur, 2016). Il prépare un ouvrage sur les images de Donald Trump, dans le prolongement d’un premier texte paru récemment : « De quoi Donald Trump est-il l’image ? » (Trafic, n°102, été 2017).

Ses publications sur AOC

lundi 23 .04

Opinion

La Syrie en images : de la banalisation de l’horreur à l’horreur du banal

par Dork Zabunyan

Depuis le début du soulèvement syrien en 2011, des représentations de l’insoutenable, recourant souvent à une esthétique du choc, ne manquent pas, et se destinent à sortir la communauté internationale de sa torpeur. Tout en nous interrogeant sur la banalisation de l’horreur, elles se contentent bien souvent de ne montrer que l’aspect le plus spectaculairement dramatique du conflit, laissant hors-champ toutes les inventions quotidiennes des révolutionnaires.

lundi 12 .02

Critique

« Pentagon Papers » vs Donald Trump ?

par Dork Zabunyan

Si Steven Spielberg a réalisé son nouveau film plus vite que son ombre, c’est qu’un spectre bien présent hante le passé stylisé qu’il met en scène, celui de l’actuel président américain.