Ysé Sorel

Critique

Ysé Sorel est élève en philosophie et en arts à l’École Normale Supérieure. Ses recherches, à la croisée de l’éthique et de l’esthétique, porte sur la représentation de la violence et des crimes de masse. Elle s’interroge plus particulièrement sur la manière dont le cinéma et le théâtre peuvent être des dispositifs pour interroger les héritages traumatiques, à travers notamment la forme du re-enactment. Elle a par ailleurs collaboré en tant que dramaturge et assistante à la mise en scène avec Cyril Teste, Yves-Noël Genod ou encore César Vayssié, et a réalisé son premier-long métrage, Nostos Algos, en 2017. Critique pour la Gazette I/O, elle fait également partie de l’équipe d’AOC.

Ses publications sur AOC

lundi 12 .11

Critique

ON AIR, de Tomás Saraceno : des (é)toiles plein les yeux

par Ysé Sorel

Avec ON AIR, Tomás Saraceno investit l’ensemble du Palais de Tokyo pour une carte blanche. Dans cette exposition aux enjeux éminemment actuels, l’artiste argentin convoque araignées, scientifiques, philosophes, architectes, visiteurs à une « jam session cosmique », pour nous rendre sensible à l’atmosphère et nous apprendre à voir l’invisible. Le poétique et le politique se tissent et touchent des cordes sensibles.

vendredi 19 .10

Critique

Les Démons selon Creuzevault, entre le rire et l’effroi

par Ysé Sorel

Avec Les Démons, Sylvain Creuzevault poursuit son anatomie des structures sociales en adaptant le grand roman inquiet de Dostoïevski. Il en fait une farce métaphysique exigeante, servie par des comédiens exceptionnels, interrogeant notre nihilisme contemporain et la dialectique entre rationalisme exacerbé et quête de spiritualité.

mercredi 19 .09

Critique

HATE, Laetitia Dosch : Liberté, Égalité, Animalité

par Ysé Sorel

Avec cette « tentative de duo avec un cheval », Laetitia Dosch revient sur scène pour un troisième spectacle, intime et audacieux, qu’elle interprète et dont elle signe la mise en scène. Pour lutter contre le cynisme et le nihilisme qui nous guettent, elle prend le parti des animaux et du rire, avec force et fragilité. L’ensemble est un cri du cœur et une déclaration d’amour au théâtre et à ses possibles.

samedi 04 .08

Entretien

Anna Tsing : « Je pars d’un constat : nous vivons dans les ruines du capitalisme. »

par Ysé Sorel

Et si l’on étudiait le capitalisme, ses évolutions et ses impasses, à travers un champignon ? Tel est le pari d’Anna Lowenhaupt Tsing, anthropologue américaine et auteure d’un des ouvrages de sciences sociales les plus remarqués de ces dernières années, Le champignon de la fin du monde (La Découverte). La précarité étant la condition de notre temps, il s’agit alors pour elle de s’intéresser aux « arts de vivre sur une planète abîmée ». Rediffusion d’été.

samedi 14 .07

Entretien

Christian Lutz : « Mes photos relèvent de l’appropriation du réel »

par Ysé Sorel

Qu’il s’agisse des déplacements du ministre de l’Intérieur suisse, d’individus en perdition à Las Vegas, du commerce du pétrole au Nigéria ou d’une communauté évangéliste, les séries photographiques de Christian Lutz sont construites comme des narrations et séduisent autant par leurs qualités formelles que par l’acuité du regard que le photographe pose sur un monde dont il entend révéler les « dysfonctionnements ». Rencontre à la faveur d’une exposition à la Collection Lambert d’Avignon, et dans le cadre des Rencontres d’Arles.