Cécile Dutheil de la Rochère

critique, éditrice et traductrice

Cécile Dutheil de la Rochère est une ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure (Ulm-Sèvres) qui a commencé sa vie professionnelle chez Gallimard où elle fut, entre autres, éditrice pour la collection Découvertes-Gallimard et lectrice pour celle « Du Monde entier ». Elle a suivi ensuite d’autres rives qui l’ont menée vers la traduction et la critique littéraire (En attendant Nadeau et Le Monde des Livres).

Ses publications sur AOC

vendredi 09 .11

Critique

Immersion post-mortem – à propos de Nachlass de Rimini Protokoll

par Cécile Dutheil de la Rochère

Que laisserez-vous après votre disparition ? C’est la question posée par Stefan Kaegi et Dominic Huber à huit personnes dûment choisies. Les réponses sont présentées au public via un dispositif de théâtre documentaire glaçant, sous le titre Nachlass, dernière production du passionnant collectif Rimini Protokoll, présentée à la MC93 de Bobigny.

mardi 18 .09

Critique

Oraison galloise – sur le dernier Jean-Christophe Bailly

par Cécile Dutheil de la Rochère

Saisir. Quatre aventures galloises, le dernier ouvrage de Jean-Christophe Bailly nous emmène sur les traces de quatre destins gallois : Thomas Jones, Dylan Thomas, W. G. Sebald et Robert Frank ; un peintre, un poète, un écrivain, un photographe. Le détour de l’auteur par les « aventures » de ces quatre grands artistes l’aide à former une image idéelle du Pays de Galles, de ses terres noires et de ses plages algueuses, image que saisit une écriture vive et inspirée.

jeudi 24 .05

Critique

Lamarche-Vadel : un singulier « Double Nom »

par Cécile Dutheil de la Rochère

En 1968, Gaëtane Vadel et Bernard Lamarche ont décidé de devenir Gaëtane et Bernard Lamarche-Vadel. Cinquante ans plus tard, la première revient sur ce double nom dans un livre aussi bref que singulier de non-mémoires, une réflexion sur une vie doublement enracinée et engagée, un nom à deux qui permet de contourner les nombreux écueils du narcissisme.